Femme avec un casque de musique dans les mains

La sélection cérébrale de la semaine (numéro 96)

Voici ma sélection des articles publiés la semaine du 23 au 30 mai 2016 dans le domaine des neurosciences.

Pour commencer cette sélection, voici un article décrivant la musicothérapie ou le soin par la musique. Cette pratique aurait de nombreuses vertus, notamment sur la douleur, l’anxiété, les troubles du sommeil ou encore sur la maladie d’Alzheimer.

Avancée technique maintenant. Il arrive qu’il soit nécessaire d’implanter des électrodes dans le cerveau d’un patient afin d’en étudier son fonctionnement ou son dysfonctionnement. Une chirurgie lourde est nécessaire pour implanter ce dispositif. Et une seconde intervention est obligatoire afin de retirer ce matériel. A l’avenir, cette seconde chirurgie pourrait disparaître avec la mise au point d’implants capables de se dissoudre quelques temps après avoir rempli leur mission.

Dans certains cas et dans des zones très précises, le cerveau est capable de créer de nouveaux neurones. Ces nouvelles cellules s’intègrent dans cerveau afin d’en assurer son fonctionnement correct. Voici un bel article expliquant ce concept portant le nom de néo-neurogénèse.

Selon une étude parue récemment, la nécessité de soin dont ont besoin les nouveaux-nés aurait permis le développement de l’intelligence humaine. S’occuper de ses enfants auraient évolutivement rendu les humains intelligents.

Toujours à propos des nouveaux-nés et probablement en lien avec l’étude précédente, une équipe de recherche canadienne aurait mis en évidence l’effet que les pleurs de bébé ont sur le cerveau des parents. Les pleurs de leur bébé transformeraient le cerveau des parents en modifiant certaines fonctions cognitives comme celles à la base des prises de décision et de l’attention.

S’il fallait encore faire la preuve d’une forme d’intelligence animale, voici la vidéo touchante d’une veillée funèbre chez des chimpanzés. Cette vidéo très émouvante en apprend beaucoup sur la compréhension de concepts que l’on pourrait penser à tord purement humain.

Pour finir, ceci est l’histoire un peu insolite d’une jeune femme décédée suite à la pratique d’un plaisir solitaire. Cette histoire permet de mettre en lumière l’urgence médicale que représente l’accident vasculaire cérébral. Voici un article de complément décrivant en détail ce cas clinique un peu atypique.


Source image :

Jan Vašek – I love music (2015) modifiée. https://www.pexels.com/photo/music-earphone-headphone-woman-7434/


Pour citer ce billet : « La sélection cérébrale de la semaine (numéro 96) », par Christophe Rodo. Publié sur Cerveau en argot, le 01/06/2016. Consulté le 24/03/2017. Lien : http://cervenargo.hypotheses.org/1007.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *