Temps passant sur un réveil

La sélection cérébrale de la semaine (numéro 108)

Voici ma sélection des articles publiés la semaine du 15 au 22 août 2016 dans le domaine des neurosciences.

Si la perception du temps qui s’écoule varie au cours de la vie, cela serait à la fois dû à une cause biologique, mais aussi mathématique.

Une équipe de recherche américaine a réussi à identifier la connexion anatomique reliant certaines régions cérébrales aux glandes surrénales. Cette voie anatomique relierait le cerveau aux glandes sécrétant plusieurs hormones notamment impliquées dans le stress. Cette connexion pourrait être l’un des acteurs participant aux atteintes psychosomatiques, au stress ou encore à la dépression.

Selon une nouvelle étude, le « déjà-vu » ne serait pas dû à un dysfonctionnement fugace de la mémoire. Bien au contraire, selon ces résultats, ce phénomène serait le reflet de la parfaite efficacité de la mémoire en pleine étape de vérification.

Dans l’esprit de ce Carnet de Recherche à mi-chemin entre l’information par la vulgarisation et la construction d’un jugement critique par la réflexion, voici un article passant au crible de la science la théorie du complot des chemtrails qui veut que des avions déversent secrètement des produits chimiques dans l’atmosphère.

Pour finir, voici une excellente vidéo de vulgarisation de Bruce Benamran (e-penser) présentant à la fois les mécanismes de la mémoire, la création des souvenirs et la construction de faux souvenirs.


Source image :

Sonja Langford – Numbers time watch white (2013). https://www.pexels.com/photo/numbers-time-watch-white-1778/


Pour citer ce billet : « La sélection cérébrale de la semaine (numéro 108) », par Christophe Rodo. Publié sur Cerveau en argot, le 24/08/2016. Consulté le 20/09/2017. Lien : http://cervenargo.hypotheses.org/1070.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *