La sélection cérébrale de la semaine (numéro 116)

Voici ma sélection des articles publiés la semaine du 10 au 17 octobre 2016 dans le domaine des neurosciences.

Si l’odeur du fromage dégoûte certaines personnes, cela serait dû à la réaction spécifique de certaines parties du cerveau de ces individus.

Les images et photos des réseaux sociaux modifieraient le fonctionnement du cerveau.

En recherche, la plupart des études faites chez l’animal s’effectue sur des individus mâles. La justification de ce choix étant que le cycle hormonal des femelles est un facteur difficilement contrôlable qui pourrait induire de fausses interprétations. Néanmoins, une étude récente vient démolir cet argument en affirmant qu’il n’est pas plus compliqué de travailler sur des femelles.

Pour finir, voici l’histoire un peu folle de cette femme – en plein délire – persuadée de vivre dans la copie conforme de sa propre maison.


Source image :

Jez Timms – Black grapes beside red rose (2016). https://www.pexels.com/photo/black-grapes-beside-red-rose-36100/


Pour citer ce billet : « La sélection cérébrale de la semaine (numéro 116) », par Christophe Rodo. Publié sur Cerveau en argot, le 23/12/2016. Consulté le 24/03/2017. Lien : http://cervenargo.hypotheses.org/1250.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *