La sélection cérébrale de la semaine (numéro 119)

Voici ma sélection des articles publiés la semaine du 31 octobre au 7 novembre 2016 dans le domaine des neurosciences.

La clé de la réparation des traumatismes de la moelle épinière pourrait venir de la mer, grâce à l’étude des poissons zèbres selon une étude récente.

Pour la première fois, il a été montré que le cerveau pourrait prendre goût au mensonge. De mensonge en mensonge, une partie du cerveau, nommée l’amygdale serait de plus en plus active.

Une nouvelle molécule devrait être testée pour lutter contre la maladie d’Alzheimer. Cette nouvelle piste thérapeutique présenterait l’avantage de ne pas être toxique pour le patient.

Pour finir, voici l’étrange histoire de ces patients pour lesquels la queue de nos ancêtres n’a pas disparu.


Source image :

Jeremy Bishop – Under water photo of green lighted seawater with bubbles (2016). https://www.pexels.com/photo/light-abstract-underwater-christmas-108055/


Pour citer ce billet : « La sélection cérébrale de la semaine (numéro 119) », par Christophe Rodo. Publié sur Cerveau en argot, le 23/12/2016. Consulté le 26/04/2017. Lien : http://cervenargo.hypotheses.org/1259.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *