Deux petits canards en gros plan

La sélection cérébrale de la semaine (numéro 154)

Voici ma sélection des articles publiés la semaine du 3 au 10 juillet 2017 dans le domaine des neurosciences.

Tout comme les baleines et les dauphins, les canards ne dorment littéralement que d’un seul œil. Ces espèces ont la capacité de mettre en sommeil un hémisphère de leur cerveau à la fois. L’œil ouvert correspondant à l’hémisphère éveillé afin de toujours rester aux aguets.

Contrairement à certaines préjugés, qu’elles aient ou pas leurs menstruations, les femmes ne verraient pas leurs capacités cognitives varier peu importe la période du mois.

La procrastination – cette mauvaise habitude consistant à remettre au lendemain certaines tâches contraignantes – pourrait trouver son origine dans l’équilibre précaire existant entre le système des efforts et le système de la récompense.

Des chercheurs ont réussi à augmenter la plasticité cérébrale dans le cortex auditif de souris adultes. Cette avancée pourrait un jour aider certaines personnes perdant leur perception auditive. De même, cette découverte pourrait peut-être également aider à apprendre plus facilement d’autres langues en remobilisant des processus très actifs dans ces régions cérébrales durant l’enfance, mais moins actifs à l’âge adulte.

La mémorisation va de pair avec l’oubli, ce processus critiqué, voire haï, mais tellement essentiel pour écarter le superflu et ne conserver que l’essentiel.

Et pour finir, un centre de recherche français s’est doté d’un aimant extrêmement puissant de 11,7 teslas pour la machine IRM destinée à la recherche humaine la plus puissante au monde. Avec cet instrument, les chercheurs espèrent faire des découvertes importantes tant sur le fonctionnement du cerveau sain que pathologique.


Source image :

Victor Burnside – Two yellow ducklings closeup photography (2011) modifiée. https://www.pexels.com/photo/animal-baby-beak-bird-157465/


Pour citer ce billet : « La sélection cérébrale de la semaine (numéro 154) », par Christophe Rodo. Publié sur Cerveau en argot, le 17/07/2017. Consulté le 20/09/2017. Lien : https://cervenargo.hypotheses.org/1511.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *