Carottes sur un plan de travail

La sélection cérébrale de la semaine (numéro 158)

Voici ma sélection des articles publiés la semaine du 31 juillet au 7 août 2017 dans le domaine des neurosciences.

Grâce à certaines de ses propriétés et dans certaines conditions, la consommation de carotte jouerait un rôle important dans la vision, sans toutefois – contrairement à certaines idées reçues – arriver à l’améliorer.

En ces temps de fortes chaleurs, il est toujours bon de rappeler que l’eau est essentielle à la survie et au bon fonctionnement de l’organisme, et notamment du cerveau.

Pour la première fois, certains marqueurs de la maladie d’Alzheimer ont été observés chez des chimpanzés. Bien que similaires, ces molécules ne semblent pas induire de pathologie comparable pour cette espèce de singe. Cette découverte pourrait aider les chercheurs à identifier, ce qui chez l’humain, a de tels effets délétères.

A l’heure des départs ou retours de vacances estivales, il est bon de se demander si l’utilisation du GPS peut, à terme, faire perdre le sens de l’orientation.

Le mécanisme de régulation du nombre de cellules souches présentes dans une région cérébrale, dénommée l’hypothalamus pourrait jouer un rôle sur la vitesse du vieillissement de l’organisme. Cette découverte à pour le moment été identifiée seulement chez  la souris.

Selon une étude récente, la consommation d’alcool pourrait avoir un effet bénéfique sur la mémoire. Tout du moins, sur certaines informations au dépend d’autres et ceci dans certaines conditions.

Stress, inquiétude, alcool, durée du sommeil,… autant de paramètres qui pourraient jouer sur la survenue et la sévérité des cauchemars.

Se parler à soi-même en utilisant la troisième personne permettrait de réduire le stress et les émotions négatives.

Tout au long de la vie, certaines régions cérébrales produisent de nouvelles cellules nerveuses. Cette production ne se fait pas dans des conditions quelconques. Six grands principes permettraient de maximiser cette fabrication cellulaire.

Pour clôturer cette sélection, voici deux articles de réflexion. Le premier s’intéresse aux problèmes concrets que peut poser le développement de l’intelligence artificielle.

Et le second article, traite de seuil de significativité. Ce seuil est une valeur prise en Science et intégrée aux tests statistiques permettant d’identifier si des résultats obtenus sont ou non dû au hasard. Classiquement mis à 5%, ce seuil devrait être diminué pour certains, alors que pour d’autres, cette modification de valeur serait une très mauvaise idée (en anglais).


Source image :

Mali Maeder – 8 piece of carrot on brown chopping board (2015). https://www.pexels.com/photo/food-healthy-cooking-fresh-65174/


Pour citer ce billet : « La sélection cérébrale de la semaine (numéro 158) », par Christophe Rodo. Publié sur Cerveau en argot, le 10/08/2017. Consulté le 18/12/2017. Lien : http://cervenargo.hypotheses.org/1572.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *