Bateau sur une mer agitée

La nauséeuse cinétose (chronique 11)

Face à un conflit de perception entre plusieurs sens, une interprétation erronée peut provoquer la cinétose, autrement appelée mal des transports.

Lorsque certaines informations contradictoires sont transmises et intégrés au niveau cérébral, l’interprétation qui en résulte peut mener à une perception désagréable.

Chronique diffusée le 19 janvier 2017. L’ensemble des chroniques est accessible sur une playlist dédiée.


Pour aller plus loin :

Alario F.-X. et al. (2011). Toutes les questions que vous vous posez sur votre cerveau. Odile Jacob, Paris.


Sources :

Brainard A. et Gresham C. (2014). Prevention and treatment of motion sickness. American family physician, 90 (1) : 41-16.

Golding J.F. et Gresty M.A. (2015). Pathophysiology and treatment of motion sickness. Current opinion in neurology, 28 (1) : 83-88.

Lackner J.R. (2014). Motion sickness : more than nausea and vomiting. Experimental brain research, 232 (8) : 2493-2510.

Treisman M. (1977). Motion sickness : an evolutionary hypothesis. Science, 197 (4302) : 493-495.


Source image :

Fancycrave – Brown wooden boat on sea overlooking rocky island (2016). https://www.pexels.com/photo/boat-island-ocean-sea-218999/


Pour citer ce billet : « La nauséeuse cinétose (chronique 11) », par Christophe Rodo. Publié sur Cerveau en argot, le 05/10/2017. Consulté le 12/12/2017. Lien : http://cervenargo.hypotheses.org/1639.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *