Lumières flous

Le troublant déjà-vu (chronique 23)

Phénomène étrange à mi-chemin entre la perception et la mémoire, le déjà-vu pourrait être lié à un problème de communication temporaire entre certaines parties du cerveau.

Le déjà-vu ou paramnésie est cette sensation de vivre une situation que déjà vécue auparavant. Cette impression de pouvoir prédire ce qui allait arriver. D’être soudainement replongé dans un passé dont la date et le lieu sont imprécis.

Chronique diffusée le 13 avril 2017. L’ensemble des chroniques est accessible sur une playlist dédiée.


Pour aller plus loin :

« Le souvenir du présent », par Christophe Rodo. Publié sur Cerveau en argot, le 31/03/2014. Consulté le 16/11/2017. Lien : https://cervenargo.hypotheses.org/111.


Sources :

Alario F.-X. et al. (2011). Toutes les questions que vous vous posez sur votre cerveau, chapitre « D’où vient le sentiment de déjà-vu ? », pages 148-151. Odile Jacob, Paris.

Bartolomei F. et al. (2012). Rhinal-hippocampal interactions during déjà vu. Clinical neurophysiology, 123 (3) : 489-495.

Brázdil M. et al. (2012). Unveiling the mystery of déjà vu : the structural anatomy of déjà vu. Cortex, 48 (9) : 1040-1043.


Source image :

Martin – Bokeh lights effect design shiny (2017). https://pixabay.com/en/bokeh-lights-effect-design-shiny-1983176/


Pour citer ce billet : « Le troublant déjà-vu (chronique 23) », par Christophe Rodo. Publié sur Cerveau en argot, le 16/11/2017. Consulté le 13/12/2017. Lien : https://cervenargo.hypotheses.org/1667.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *