Enseigne lumineuse avec la mention Thank You

Le cerveau reconnaissant (chronique 32)

La gratitude ne serait pas seulement un comportement social, mais également un acte agissant sur l’organisme dans le but d’apporter plaisir et apaisement.

Manifester sa reconnaissance permettrait en plus d’exprimer un comportement social, d’apporter bien-être et calme à celui qui la manifeste.

Chronique pilote diffusée le 29 juin 2017. L’ensemble des chroniques est accessible sur une playlist dédiée.


Pour aller plus loin :

« Gratitude et bien-être », par Rébecca Shankland. Publié sur Cerveau et psycho, le 04/01/2010. Consulté le 15/01/2018. Lien : http://www.cerveauetpsycho.fr/ewb_pages/a/article-gratitude-et-bien-etre-24062.php


Sources :

Emmons R.A. et McCullough M.E. (2003). Counting blessings versus burdens : an experimental investigation of gratitude and subjective well-being in daily life. Journal of personality and social psychology, 84 (2) : 377-389.

Fox G.R. et al. (2015). Neural correlates of gratitude. Frontiers in psychology, 6 (1491) : 1-11.

Kini P. et al. (2016). The effects of gratitude expression on neural activity. Neuroimage, 128 (2) : 1-10.

Seligman M.E.P. et al. (2005). Positive psychology progress : empirical validation of interventions. American Psychologist, 60 (5) : 410-421.


Source image :

Gratisography – Light sign typography lighting (2017). https://www.pexels.com/photo/light-sign-typography-lighting-519/


Pour citer ce billet : « Le cerveau reconnaissant (chronique 32) », par Christophe Rodo. Publié sur Cerveau en argot, le 15/01/2018. Consulté le 25/02/2018. Lien : http://cervenargo.hypotheses.org/1676.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *