S'envoler

La sélection cérébrale de la semaine (numéro 4)

Voici ma sélection des articles publiés la semaine du 14 au 21 juillet 2014 dans le domaine des neurosciences.

Commençons cette sélection par nous intéresser au rêve. En effet, une étude vient de montrer que les rêves pourraient influencer notre humeur, notre physiologie et notre créativité (en anglais). Alors pourquoi lorsque nous rêvons, décide-t-on de voler ou bien de faire l’amour ?

Il existerait un gène qui réduirait le risque d’être atteint par la maladie d’Alzheimer. Mais ceux n’ayant pas ce gène peuvent se rassurer, car il semblerait qu’en changeant son hygiène de vie la maladie puisse être évitée. Pour en savoir plus sur cette maladie, l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM) vient de consacrer un dossier spécial à la maladie d’Alzheimer et à ses traitements prometteurs.

La distance, qu’elle soit temporelle, spatiale ou affective pourrait être codé par une zone unique du cerveau (en anglais).

Des lunettes émettant des signaux lumineux peuvent venir en aide aux personnes victimes d’un traumatisme  crânien.

Tordons le coup à une idée largement répandu, nous n’utilisons pas seulement 10% de notre cerveau (en anglais) !

Pour finir, en cette période de départ en vacances, demandons-nous pourquoi le voyage du retour nous parait plus court que celui de l’aller.


Source image :

Her flying red shoes (2012). https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/c/c9/Her_Flying_Red_Shoes_%288012097866%29.jpg/1024px-Her_Flying_Red_Shoes_%288012097866%29.jpg


Pour citer ce billet : « La sélection cérébrale de la semaine (numéro 4) », par Christophe Rodo. Publié sur Cerveau en argot, le 22/07/2014. Consulté le 19/10/2017. Lien : http://cervenargo.hypotheses.org/254.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *