Assortiment de légume

La sélection cérébrale de la semaine (numéro 8)

Voici ma sélection des articles publiés la semaine du 11 août au 8 septembre 2014 dans le domaine des neurosciences.

Adorer les frites et le Nutella n’est pas inné. Il est possible d’entraîner son cerveau à aimer les aliments sains.

Le lactate, un sucre dérivé du glucose, pourrait booster notre mémoire.

La beauté artistique et mathématique active la même zone dans le cerveau (en anglais).

Lors de la lecture, le cerveau arrêterait de voir les lettres « b » et « d » comme des images identiques en miroir pour éviter les erreurs.

Transmission du premier message télépathique réussie via internet.

Dans une position inconfortable, une sensation de fourmillement peut survenir. Pourtant, cette sensation désagréable ne provient pas des membres engourdis, mais bien du cerveau.

Un excès de contact entre les cellules du cerveau pourrait être à l’origine de l’autisme.

Environ 5% des adultes seraient dépendant à internet, soit presque autant qu’au jeu. Mais quels sont les mécanismes menant à l’addiction ?

Le sang permet à un vampire de rester immortel. Et s’il suffisait de sang jeune pour lutter contre la maladie d’Alzheimer ? L’expérience va être tentée chez l’homme.

Et pour finir, septembre est synonyme de retour de vacances et de nouvelles résolutions. Mais pour certains aficionados du petit écran, c’est également la reprise des séries américaines. Et chaque année a son lot de séries à succès et d’autres plus que moyennes. Mais ceci pourrait bientôt être terminé. En effet, l’activité cérébrale de quelques spectateurs pourrait prédire l’intérêt du public.


Source image :

Capscium annuum (2006). https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/c/cc/Capsicum_annuum.JPG/1024px-Capsicum_annuum.JPG


Pour citer ce billet : « La sélection cérébrale de la semaine (numéro 8) », par Christophe Rodo. Publié sur Cerveau en argot, le 09/09/2014. Consulté le 18/08/2017. Lien : http://cervenargo.hypotheses.org/346.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *