Tournesol, huile et gras

La sélection cérébrale de la semaine (numéro 50)

Voici ma sélection des articles publiés la semaine du 6 au 13 juillet 2015 dans le domaine des neurosciences.

Une alimentation riche en gras pourrait nuire au bon fonctionnement du cerveau en perturbant notamment certains comportements comme la motivation.

Des chercheurs ont réussi à relier les cerveaux de trois singes leur permettant de résoudre des tâches plus efficacement que s’ils étaient seuls. Une prouesse qui crée le débat chez les neuroscientifiques.

Le tabac augmenterait le risque de déclencher une maladie psychiatrique comme la schizophrénie. Néanmoins, d’autres études restent encore nécessaires pour comprendre les mécanismes reliant ces deux éléments.

En terme d’efficacité, le cerveau peut être considéré comme un bijou technologique dont le réseau de connexions permet de traiter et d’accélérer le transfert des informations d’une région à une autre.

La semaine passée dans la sélection cérébrale (numéro 49), je présentais un article annonçant que les fortes températures pouvaient jouer sur l’humeur et les émotions. Cette semaine c’est le manque de sommeil qui est mis en cause. En effet, selon une étude récente, une « dette de sommeil » favoriserait les comportements impulsifs et agressifs. Pour en apprendre un peu plus sur le sommeil, je vous renvois au récit de la plus longue privation de sommeil de l’histoire, un peu plus de 11 jours.

Et pour finir, voici un excellent article-reportage sous forme de bandes dessinées, qui explique ce que vivent au quotidien les personnes dont les deux parties du cerveau (droite et gauche) sont déconnectées.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *