Femme tirant la langue

La sélection cérébrale de la semaine (numéro 51)

Voici ma sélection des articles publiés la semaine du 13 au 20 juillet 2015 dans le domaine des neurosciences.

Si l’on ne se mord pas la langue en mangeant, c’est grâce à l’activité de certains neurones spécifiques.

Des travaux scientifiques récents commencent à entrevoir les raisons biologiques et évolutives nous permettant d’apprécier la beauté artistique.

Etre atteint de toxoplasmose (maladie due à un vers parasitant l’organisme) pourrait augmenter le risque de développer une maladie mentale.

Si notre assiette n’est ni trop rempli, ni trop vide, cela serait dû à l’activité de neurones particuliers. Ces cellules nerveuses permettraient d’évaluer si la portion de nourriture présente dans notre assiette est suffisante ou non, pour tenir jusqu’au repas suivant.

Je l’évoquais il y a quelques semaines dans la sélection cérébrale (numéro 45), un certain nombre de maladies neurodégénératives pourraient être causées par un agent corrompu présent dans l’organisme. Cette semaine, une étude scientifique vient de démontrer l’action d’un nouveau médicament ciblant ces agents corrompus (en anglais).

Une nouvelle technique d’imagerie cérébrale permet de voir le cerveau en activité comme nulle autre auparavant. Cette avancée pourrait permettre de mieux diagnostiquer un certain nombre de maladies neurologiques dont la maladie d’Alzheimer. Voici une vidéo illustrant son fonctionnement.

Le cerveau utilise un grand nombre de chronomètre pour arriver à assembler une réalité cohérente (en anglais).

Si un cri peut servir de signal d’alarme, c’est grâce au cerveau qui va traiter ces fréquences acoustiques particulières d’une manière spécifique.

Et pour finir, je vous laisse sur un article extrêmement intéressant mettant en garde contre la science charlatanesque qui a encore une trop forte emprise sur nos sociétés.


Source image :

Daily Sunny – Red lips and tongue (2009). https://www.flickr.com/photos/53558245@N02/4978396195


Pour citer ce billet : « La sélection cérébrale de la semaine (numéro 51) », par Christophe Rodo. Publié sur Cerveau en argot, le 22/07/2015. Consulté le 24/03/2017. Lien : http://cervenargo.hypotheses.org/709.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *