Guitare illuminée

La sélection cérébrale de la semaine (numéro 77)

Voici ma sélection des articles publiés la semaine du 11 au 18 janvier 2016 dans le domaine des neurosciences.

Dans la sélection cérébrale (numéro 76), je présentais une étude exhumée des années 1960, qui liait la créativité à la capacité de gérer des émotions contradictoires. Cette semaine, une étude va plus loin en s’intéressant au rôle que jouent les émotions dans le processus créatif des musiciens. Et sans grande surprise, ces deux éléments sont intimement liées.

Des chercheurs auraient identifié un marqueur neuro-anatomique permettant de diagnostiquer l’autisme. Bien que très prometteuse, cette découverte reste à répliquer sur une plus grande population d’autiste diagnostiquée d’origine diverse. En effet, l’autisme de correspond pas à une entité pathologique, mais bien à l’ensemble de plusieurs troubles et syndromes regroupés sous cette étiquette.

Selon une étude récente et contrairement à certaines idées reçues misogynes, une femme enceinte ou une jeune mère, ne serait pas moins performante dans le monde du travail. Elle pourrait même être plus performante pour certaines compétences.

Et pour finir, suite à l’accident survenu durant un essai clinique qui a provoqué la mort cérébrale d’un participant, voici un article qui revient sur ce que signifie ce terme de « mort cérébrale » et démystifie la possibilité du réveil d’une personne dans cet état clinique.


Source image :

SplitShire – Black Guitar in Sunlight (2014). https://www.pexels.com/photo/forest-trees-grass-ray-of-sunshine-1541/


Pour citer ce billet : « La sélection cérébrale de la semaine (numéro 77) », par Christophe Rodo. Publié sur Cerveau en argot, le 19/01/2016. Consulté le 26/03/2017. Lien : http://cervenargo.hypotheses.org/884.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *