Lampe plasma

La sélection cérébrale de la semaine (numéro 81)

Voici ma sélection des articles publiés la semaine du 8 au 15 février 2016 dans le domaine des neurosciences.

Selon des chercheurs américains, la décharge d’un pistolet électrique met le cerveau de la personne qui la reçoit dans un état de démence légère. Bien que limité dans le temps, les effets délétères sur les performances cognitives peuvent être présents pendant prêt d’une heure.

Comme je le mentionnais il y a quelques temps dans la sélection cérébrale de la semaine (numéro 71), la schizophrénie est une maladie plurielle, regroupant plusieurs symptômes, caractérisant autant de variante de ce trouble. Une étude récente a démontré que le cerveau des schizophrènes est différent en fonction de la variante de la maladie dont ils sont atteints.

Le soupir n’est pas forcement un signe d’agacement. Au contraire, c’est même un réflexe vital pour l’organisme. Encore mystérieux il n’y a pas si longtemps, des chercheurs viennent de lever le voile sur l’origine neuronale de ce mécanisme.

Le cerveau ne fonctionne pas de la même façon tout au long de l’année. En effet, des travaux récents ont montré que l’activité cérébrale fluctue au cours des différents mois du calendrier. Bien que clairement établie en dehors de toute cause psychologique, comportementale, endocrinienne ou neurophysiologique, l’intérêt biologique de cette variation demeure encore méconnu.

La cryogénisation qui appartenait encore à la science-fiction il y a quelques jours pourrait bientôt devenir une réalité. La détérioration des tissus durant la procédure de congélation était un des freins majeurs à l’utilisation de ce mode de conservation. Une équipe vient de mettre au point une procédure permettant de figer le cerveau d’un mammifère afin de le cryogéniser sans entraîner de détérioration de celui-ci. Bien loin des idées des films à gros budgets, cette technique pourrait permettre de mieux comprendre le fonctionnement du cerveau et son évolution au cours de certaines pathologies.

Pour finir cette sélection, dans l’idée de ce Carnet de Recherche à mi-chemin entre l’information par la vulgarisation et l’élaboration de l’esprit critique par la réflexion, voici un excellent dossier qui explique en détail ce que l’on nomme l’effet placebo, démystifiant ainsi l’effet de certaines médecines non-conventionnelles telles que l’homéopathie.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *