Insecte dans le soleil couchant

La sélection cérébrale de la semaine (numéro 91)

Voici ma sélection des articles publiés la semaine du 18 au 25 avril 2016 dans le domaine des neurosciences.

Si l’on défini la conscience comme la capacité à se positionner dans l’espace par rapport à son environnement, alors les insectes peuvent être considérés comme conscient de leur existence selon certains travaux de recherche.

Pour beaucoup, les réseaux sociaux occupent une place importante au quotidien. Voici un article qui essaie de savoir si les réseaux sociaux peuvent être aussi addictif que ce que peut l’être une drogue comme le tabac.

Selon une étude récente, si dormir dans autre lit que le sien est si difficile, cela serait dû à une partie du cerveau qui resterait plus éveillé qu’à l’ordinaire.

Des chercheurs auraient identifié un réseau cérébral spécifique impliqué dans la perception des nombres. Loin de la bosse des mathématiques, ce réseau implique l’activation de plusieurs parties du cerveau.

Ceci est l’histoire un peu folle de cette femme devenue psychotiquement jalouse du jour au lendemain à cause d’un kyste au cerveau.

Et pour finir, dans l’esprit critique de ce Carnet de Recherche, voici un article dénonçant les dérives sectaires visant à dénigrer la psychiatrie et l’existence même des troubles mentaux.


Source image :

Luis Klink – Insect silhouette grasshopper (2014). https://www.pexels.com/photo/insect-silhouette-grasshopper-12200/


Pour citer ce billet : « La sélection cérébrale de la semaine (numéro 91) », par Christophe Rodo. Publié sur Cerveau en argot, le 28/04/2016. Consulté le 19/11/2017. Lien : http://cervenargo.hypotheses.org/983.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *