Feu de camp

Le cerveau préhistorique (chronique 15)

Une plongée dans les temps reculés qui ont vu naître le premier cerveau humain.

Grâce à des mutations génétiques aléatoires et par la sélection naturelle, le vivant a évolué et le cerveau humain en est l’un des résultats.

Chronique diffusée le 16 février 2016. L’ensemble des chroniques est accessible sur une playlist dédiée.


Pour aller plus loin :

« Le moment où nous sommes devenus humains », par Sébastien Bohler. Publié sur Pour la science, le 07/02/2017. Consulté le 17/10/2017. Lien : http://cerveauetpsycho.fr/ewb_pages/a/actu-la-mutation-a-l-origine-de-notre-cerveau-38107.php.


Sources :

Denis M.Y. et Eichler E.E. (2016). Human adaptation and evolution by segmental duplication. Current opinion in genetics and development, 41 : 44-52.

Florio M. et al. (2015). Human-specific gene ARHGAP11B promotes basal progenitor amplification and neocortex expansion. Science, 347 (6229) : 1465-1470.

Florio M. et al. (2016). A single splice site mutation in human-specific ARHGAP11B causes basal progenitor amplification. Science advances, 2 (12) : 1-7.

Wilsch-Bräuninger M. et al. (2016). Neocortex expansion in development and evolution – from cell biology to single genes. Current opinion in neurobiology, 39 : 122-132.


Source image :

Lum3n.com – Focus photography of a ignited firewood (2016). https://www.pexels.com/photo/adult-alone-black-and-white-dark-551588/


Pour citer ce billet : « Le cerveau préhistorique (chronique 15) », par Christophe Rodo. Publié sur Cerveau en argot, le 19/10/2017. Consulté le 19/11/2017. Lien : https://cervenargo.hypotheses.org/1649.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *