Dauphin gris et blanc

La sélection cérébrale de la semaine (numéro 163)

Voici ma sélection des articles publiés la semaine du 4 au 11 septembre 2017 dans le domaine des neurosciences.

Le sommeil est une fonction physiologique vitale. Cependant, chez certains animaux, ce sommeil s’effectue avec quelques particularités. C’est le cas des cétacés, chez lesquels le sommeil s’effectue un hémisphère cérébral à la fois.

Avec la rentrée scolaire, des débats séculaires resurgissent concernant notamment les apprentissages. Par cette excellente émission de radio, voici un aperçu des connaissances actuelles en neurosciences sur les processus à l’œuvre.

Le virus Zika qui a de terribles conséquences sur le développement des tissus cérébraux du fœtus, pourrait être utilisé comme arme contre certains cancers du cerveau.

Notamment à partir d’informations somatiques, la sensation de satiété prend naissance dans une zone cérébrale nommée l’hypothalamus. Néanmoins, certains facteurs psychologiques et socioculturels, comme l’angoisse ou le plaisir de manger, peuvent atténuer cette sensation.

Loin de la science-fiction, voici le témoignage d’un des 19 patients français à avoir bénéficié de l’œil bionique (Argus II).

Grâce à un traitement à base d’impulsions magnétiques, ciblant une région cérébrale spécifique, des chercheurs ont réussi à atténuer les hallucinations sonores dont souffrent certaines personnes atteintes de schizophrénie. Ces travaux auraient ainsi pu identifier une zone du cerveau participant à l’origine de ces manifestations sonores.

Lors d’une opération visant à retirer une zone cérébrale malade, il n’est pas rare que le patient soit – à un moment donné de l’intervention – réveillé afin de s’assurer qu’aucun tissu sain ne sera lésé. C’est ainsi que l’on trouve régulièrement des vidéos assez impressionnantes de personnes réalisant des tâches plus ou moins impressionnantes, comme celle de cet homme jouant de son saxophone pendant son intervention chirurgicale.

Dans un certain nombre d’article scientifique, il est souvent question d’imagerie par résonance magnétique ou IRM. Voici un article revenant sur le principe physique à la base de cette technique d’imagerie.

Contrairement à ce qui est imaginé, le fait qu’un chien remue la queue ne traduit pas obligatoirement un comportement de joie.

Pour finir cette sélection, voici le récit d’une expérience de « détox » numérique réalisée par des collégiens pour lesquels les effets ont été plutôt positifs.


Source image :

Claudia Beer – White and gray dolphin on blue water (2011). https://pixabay.com/en/dolphin-marine-mammals-water-sea-203875/


Pour citer ce billet : « La sélection cérébrale de la semaine (numéro 163) », par Christophe Rodo. Publié sur Cerveau en argot, le 14/09/2017. Consulté le 16/10/2017. Lien : https://cervenargo.hypotheses.org/1752.

Une réflexion au sujet de « La sélection cérébrale de la semaine (numéro 163) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *