Petit chiot dans une tasse

Le cerveau piraté par le mignon (chronique 60)

Les proportions bien spécifiques de certains êtres vivants les rendraient mignons modifiant ainsi les interactions qu’ils suscitent.

Bébés mignons, chiots mignons, chatons mignons… Mais qu’est-ce qui dans toutes ces images attire tellement l’attention ? Tout ceci pourrait notamment être dû à une histoire de proportion.

Chronique diffusée le 28 avril 2018. L’ensemble des chroniques est accessible sur une playlist dédiée.


Pour aller plus loin :

« Pourquoi trouve-t-on les chatons si mignons ? », par Aurélie Rodrigues. Publié sur Slate, le 12/04/2018. Consulté le 04/05/2018. Lien : http://www.slate.fr/story/160273/pourquoi-trouver-chatons-mignons


Sources :

Alley T.R. (1981). Head shape and the perception of cuteness. Developmental psychology, 17 (5) : 650-654.

Archer J. (1997). Why do people love their pets ? Evolution and human behavior, 18 (4) : 237-259.

Archer J. et Monton S. (2011). Preferences for infant facial features in pet dogs and cats. Ethology, 117 (3) : 217-226.

Borgi M. et al. (2014). Baby schema in human and animal faces induces cuteness perception and gaze allocation in children. Frontiers in psychology, 5 (411) : 1-12.

Brosch T. et al. (2007). That baby caught my eye… Attention capture by infant faces. Cognition and emotion, 7 (3) : 685-689.

Kringelbach M.L. et al. (2016). On cuteness : unlocking the parental brain and beyond. Trends in cognitive sciences, 20 (7) : 545-558.


Source image :

Teerasuwat Jiratarawat – Chihuahua dog puppy cute pet (2015). https://pixabay.com/en/chihuahua-dog-puppy-cute-pet-624924/


Pour citer ce billet : « Le cerveau piraté par le mignon (chronique 60) », par Christophe Rodo. Publié sur Cerveau en argot, le 04/05/2018. Consulté le 19/09/2018. Lien : https://cervenargo.hypotheses.org/1928.

2 réflexions sur « Le cerveau piraté par le mignon (chronique 60) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.