Caméléon sur une branche

Le surprenant homme-caméléon (chronique 65)

Certaines personnes sont capables d’adopter tous les rôles qu’exigent une situation, sans en avoir les compétences, les connaissances et les aptitudes, ces surprenants hommes-caméléons peuvent souffrir du syndrome de dépendance environnementale.

A.D. est un homme, âgé d’une soixantaine d’année, diplômé, politicien et acteur amateur. Mais A.D. est également médecin, psychologue, avocat et ingénieur du bâtiment, voici l’histoire fascinante de son cas.

Chronique diffusée le 2 juin 2018. L’ensemble des chroniques est accessible sur une playlist dédiée.


Pour aller plus loin :

« L’homme aux mille métiers », par Daniela Ovadia. Publié sur Cerveau et psycho, le 20/09/2017. Consulté le 08/06/2018. Lien : https://www.cerveauetpsycho.fr/sd/neurobiologie/lhomme-aux-mille-metiers-9824.php


Sources :

Berlyne N. (1972). Confabulation. The british journal of psychiatry, 120 (554) : 31-39.

Brazzelli M. et al. (1994). Spared and impaired cognitive abilities after bilateral frontal damage. Cortex, 30 (1) : 27-51.

Conchiglia G. et al. (2007). On a peculiar environmental dependency syndrome in a case with frontal-temporal damage : Zelig-like syndrome. Neurocase, 13 (1) : 1-5.

De Renzi E. et al. (1996). Imitation and utilisation behaviour. Journal of neurology, neurosurgery and psychiatry, 61 (4) : 396-400.

Tanaka Y. et al. (2000). Forced hyperphasia and environmental dependency syndrome. Journal of neurology, neurosurgery and psychiatry, 68 (2) : 224-226.


Source image :

Frank Winkler – Brown and green cameleon (2003). https://www.pexels.com/photo/animal-colorful-head-green-45868/


Pour citer ce billet : « Le surprenant homme-caméléon (chronique 65) », par Christophe Rodo. Publié sur Cerveau en argot, le 08/06/2018. Consulté le 22/06/2018. Lien : https://cervenargo.hypotheses.org/1949.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.