Abeille butinant une fleur

Les mathématiciennes abeilles (chronique 69)

Savoir ce que représente le concept de zéro, cette absence d’élément tout autant que cette entité représentant le rien est une notion que les humains ne seraient pas les seuls à se représenter, d’autres espèces en seraient également capables comme les abeilles.

Jusqu’à quel point les espèces animales autour de nous sont-elles capables de traiter le monde comme nous, nous l’appréhendons ? Jusqu’à quel point certains êtres sont-ils capables d’abstraction et de manipulation de concept plus ou moins complexes ?

Chronique diffusée le 30 juin 2018. L’ensemble des chroniques est accessible sur une playlist dédiée.


Pour aller plus loin :

« Les abeilles comprennent le concept de zéro ». Communiqué de presse publié par le CNRS, le 07/06/2018. Consulté le 06/07/2018. Lien : http://www2.cnrs.fr/presse/communique/5632.htm.


Sources :

Biro D. et Matsuzawa T. (2001). Use of numerical symbols by the chimpanzee (Pan troglodytes) : cardinals, ordinals, and the introduction of zero. Animal cognition, 4 (3-4) : 193-199.

Chittka L. et Geiger K. (1995). Can honey bees count landmarks ? Animal behaviour, 49 (1) : 159-164.

Dacke M. et Srinivasan M.V. (2008). Evidence for counting in insects. Animal cognition, 11 (4) : 683-689.

Gross H.J. et al. (2009). Number-based visual generalisation in the honeybee. Plos one, 4 (1) : 1-9.

Howard S.R. et al. (2018). Numerical ordering of zero in honey bees. Science, 360 (6393) : 1124-1126.

Jaakkola K. et al. (2005). Understanding of the concept of numerically « less » by bottlenose dolphins (Tursiops truncatus). Journal of comparative psychology, 119 (3) : 296-303.

Merritt D.J. et al. (2009). Empty sets as part of the numerical continuum : conceptual precursors to the zero concept in rhesus monkeys. Journal of experimental psychology : general, 138 (2) : 258-269.

Nieder A. (2016). Representing something out of nothing : the dawning of zero. Trends in cognitive sciences, 20 (11) : 830-842.

Pepperberg I.M. et Gordon J.D. (2005). Number comprehension by a grey parrot (Psittacus erithacus), including a zero-like concept. Journal of comparative psychology, 119 (2) : 197-209.

Skorupski P. et al. (2018). Counting insects. Philosophical transactions of the royal society b, 373 (1740) : 1-9.


Source image :

Slon_dot_pics – Bee bloom blossom (2017). https://www.pexels.com/photo/antenna-bee-bloom-blossom-395241/


Pour citer ce billet : « Les mathématiciennes abeilles (chronique 69) », par Christophe Rodo. Publié sur Cerveau en argot, le 06/07/2018. Consulté le 20/11/2018. Lien : https://cervenargo.hypotheses.org/1969.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.