Femme légèrement dénudée

La céphalante pornographie (chronique 44)

Regarder une vidéo pornographique peut parfois donner excessivement mal à la tête.

Voici l’histoire d’un homme de 40 ans, marié, père de cinq enfants, heureux en couple et sans antécédents médicaux particuliers venant un jour consulter à l’hôpital pour de violents maux de tête apparu depuis un an et ne se manifestant que dans une situation bien particulière. Chaque fois que cet homme regarde un film pornographique, au bout d’une dizaine de minutes, c’est un mal de tête terrible qui survient. Une douleur battante dont l’intensité ne fait que croître particulièrement au sommet du crâne, au niveau du cou et des tempes. Mais la cause bien mystérieuse de son mal finira par être identifiée par ses médecins.

Chronique diffusée le 6 janvier 2018. L’ensemble des chroniques est accessible sur une playlist dédiée.


Pour aller plus loin :

« Quand voir du porno donne mal à la tête », par Marc Gozlan. Publié sur Réalités biomédicales, le 22/11/2017. Consulté le 30/01/2018. Lien : http://realitesbiomedicales.blog.lemonde.fr/2017/11/22/quand-voir-du-porno-donne-mal-a-la-tete/.


Sources :

Anand K.S. et al. (2012). Headaches induced by pornography use. Archives of sexual behavior, 41 (5) : 1077-1077.

Chen W.H. et al. (2017). Sexual behavior, function and satisfaction in headache associated with sexual activity : a systematic review of literature. Advances in sexual medicine, 7 (2) : 65-81.

Chen W.H. et al. (2018). Pornography headache. Clinical neurology and neurosurgery, 164 (2) : 11-13.

Hu C.M. et al. (2010). Isolated thunderclap headache during sex : orgasmic headache or reversible cerebral vasoconstriction syndrome ? Journal of clinical neuroscience, 17 (10) : 1349-1351.

Valença M.M. et al. (2008). Thunderclap headache attributed to reversible cerebral vasoconstriction : view and review. The journal of headache and pain, 9 (5) : 277-288.


Source image :

Freestocks.org – Erotic lingerie (2016). https://www.pexels.com/photo/woman-wearing-gray-sweater-dress-218679/


Pour citer ce billet : « La céphalante pornographie (chronique 44) », par Christophe Rodo. Publié sur Cerveau en argot, le 30/01/2018. Consulté le 23/09/2019. Lien : https://cervenargo.hypotheses.org/2100.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.