Pièces de monnaie en gros plan

L’homme tirelire (chronique 73)

Certaines personnes peuvent souffrir d’un trouble du comportement alimentaire les poussant à ingérer de manière répétée des substances non nutritives et non comestibles telles que des pièces de monnaie.

Enfant, il vous est peut-être arrivé d’avaler des objets par mégarde : bouton, bille ou pièce de monnaie. Un japonais a fait bien plus qu’avaler quelques objets, il s’est littéralement transformé en homme tirelire !

Chronique diffusée le 20 octobre 2018. L’ensemble des chroniques est accessible sur une playlist dédiée.


Pour aller plus loin :

« Huit kilos de pièces de monnaie retirés de l’estomac d’un japonais », par Marc Gozlan. Publié sur Réalités biomédicales, le 28/09/2018. Consulté le 26/10/2018. Lien : http://realitesbiomedicales.blog.lemonde.fr/2018/09/28/huit-kilos-de-pieces-de-monnaie-retires-de-lestomac-dun-japonais/.


Sources :

Byard R.W. (2014). A review of the forensic implications of pica. Journal of forensic sciences, 59 (5) : 1413-1416.

Michalska A. et al. (2016). Nonspecific eating disorders – a subjective review. Psychiatria polska, 50 (3) : 497-507.

Sekiya K. et al. (2018). Coin pica-induced gastric perforation resulting from ingestion of 1,894 coins, 8 kg in total : case report and review of published works. Acute medicine and surgery, 5 : 177-180.

Young S.L. et al. (2008). Toward a comprehensive approach to the collection and analysis of pica substances, with emphasis on geophagic materials. Plos one, 3 (9) : 1-13.


Source image :

Alexas_Fotos – Money coins euro currency specie (2016). https://pixabay.com/en/cat-animal-cat-portrait-mackerel-1045782/


Pour citer ce billet : « L’homme tirelire (chronique 73) », par Christophe Rodo. Publié sur Cerveau en argot, le 26/10/2018. Consulté le 20/11/2018. Lien : https://cervenargo.hypotheses.org/2295.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.