Pleine lune derrière les nuages

Le cerveau crépusculaire (chronique 79)

De nombreuses légendes à travers le monde, décrivent l’existence d’êtres qui une fois la nuit venue se transforment en véritables monstres débordant de violence, il se pourrait bien que derrière ces mythes se cache une part de réalité, un mécanisme cérébral responsable d’une exacerbation des comportements violents une fois la nuit venue.

Certaines personnes se transforment-elles en monstres de violence une fois la journée terminée ? Existe-t-il réellement un mécanisme physiologique, un mécanisme cérébral qui pourrait être responsable d’une exacerbation de nos comportements violents en fin de journée, une fois la nuit venue ?

Chronique diffusée le 1 décembre 2018. L’ensemble des chroniques est accessible sur une playlist dédiée.


Pour aller plus loin :

« Les gens sont plus agressifs en fin de journée, et les scientifiques savent pourquoi », par Elena Sender. Publié sur Sciences et avenir, le 09/06/2018. Consulté le 10/12/2018. Lien : https://www.sciencesetavenir.fr/sante/cerveau-et-psy/les-gens-sont-plus-agressifs-en-fin-de-journee-et-les-scientifiques-savent-pourquoi_124532.

« Chronobiologie – Les 24 heures chrono de l’organisme », par Claude Gronfier. Dossier d’information publié par l’INSERM, le 01/10/2018. Consulté le 10/12/2018. Lien : https://www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/chronobiologie.


Sources :

Bronsard G. et Bartolomei F. (2013). Rhythms, rhythmicity and aggression. Journal of physiology, 107 (4) : 327-334.

Hashikawa Y. et al. (2017). Ventromedial hypothalamus and the generation of aggression. Frontiers in systems neuroscience, 11 (94) : 1-13.

Miczek K.A. et al. (2001). Aggressive behavioral phenotypes in mice. Behavioural brain research, 125 (1-2) : 167-181.

Todd W.D. et al. (2018). A hypothalamic circuit for the circadian control of aggression. Nature neuroscience, 21 : 717-724.


Source image :

Ganapathy Kumar – Evening in Arizona on the night of the full moon (2017). https://unsplash.com/photos/ve_uN9V8xqU


Pour citer ce billet : « Le cerveau crépusculaire (chronique 79) », par Christophe Rodo. Publié sur Cerveau en argot, le 10/12/2018. Consulté le 17/09/2019. Lien : https://cervenargo.hypotheses.org/2454.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.