Couple s'enlaçant dans le froid

Le cerveau câlin (chronique 46)

Le froid, le manque de lumière et l’euphorie passée des fêtes de fin d’année sont autant de menaces pouvant favoriser une dépression hivernale, heureusement un petit câlin pourrait tout arranger.

Ocytocine, une molécule miracle ou une molécule à analyser avec un certain recul ?

Chronique diffusée le 20 janvier 2018. L’ensemble des chroniques est accessible sur une playlist dédiée.


Pour aller plus loin :

« Non, l’ocytocine n’est pas la molécule de l’amour et de la morale », par Ed Yong. Publié sur Slate, le 30/07/2012. Consulté le 01/02/2018. Lien : https://www.slate.fr/story/59785/ocytocine-hormone-calin.

« Les fausses informations scientifiques sont des “fake news” comme les autres », par une collectif d’auteurs (dont je suis signataire). Publié sur Medium, le 19/12/2017. Consulté le 01/02/2018. Lien : https://medium.com/@monod.olivier/les-fausses-informations-scientifiques-sont-des-fake-news-comme-les-autres-3d91ca6fa83b.


Sources :

Bartz B.A. et al. (2010). Effects of oxytocin on recollections of maternal care and closeness. Proceedings of the national academy of sciences, 107 (50) : 21371-21375.

Bartz B.A. et al. (2011). Oxytocin can hinder trust and cooperation in borderline personality disorder. Social cognitive and affective neuroscience, 6 (5) : 556-563.

Conlisk J. (2011). Professor Zak’s empirical studies on trust and oxytocin. Journal of economic behavior and organization, 78 (1-2) : 160-166.

De Dreu C.K.W. et al. (2011). Oxytocin promotes human ethnocentrism. Proceedings of the national academy of sciences, 108 (4) : 1262-1266.

Declerck C.H. et al. (2010). Oxytocin and cooperation under conditions of uncertainty : the modulating role of incentives and social information. Hormones and behavior, 57 (3) : 368-374.

Gonzalez-Liencres C. et al. (2013). Towards a neuroscience of empathy : ontogeny, phylogeny, brain mechanisms, context and psychopathology. Neuroscience and biobehavioral reviews, 37 (8) : 1537-1548.

Kosfeld M. et al. (2005). Oxytocin increases trust in humans. Nature, 435 (7042) : 673-676.

Shamay-Tsoory S.G. et al. (2009). Intranasal administration of oxytocin increases envy and schadenfreude (gloating). Biological psychiatry, 66 (9) : 864-870.


Source image :

Freestocks.org – Man hugging a woman outdoor (2016). https://www.pexels.com/photo/couple-love-together-hug-45644/


Pour citer ce billet : « Le cerveau câlin (chronique 46) », par Christophe Rodo. Publié sur Cerveau en argot, le 01/02/2018. Consulté le 21/08/2019. Lien : https://cervenargo.hypotheses.org/2689.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.