Montagne de cadeau

Le bonheur de donner (chronique 91)

Au niveau cérébral, donner pourrait être mieux et provoquer plus de plaisir, plus de bonheur que recevoir.

Peu importe ce qui vous rend heureux, peu importe ce qui vous apporte du plaisir, toutes ces sources de bonheur sont hélas vouées au même triste destin… Plus la situation qui provoque du bonheur, qui provoque du plaisir est vécue et moins cette situation provoquera de bonheur, moins cette situation provoquera de plaisir. Mais est-ce réellement toujours le cas ? Certaines situations précises permettent-elles d’éprouver le même niveau de plaisir peu importe le nombre de répétions ?

Chronique diffusée le 23 février 2019. L’ensemble des chroniques est accessible sur une playlist dédiée.


Pour aller plus loin :

« Donner, le seul plaisir qui ne s’épuise pas », par Bénédicte Salthun-Lassalle. Publié sur Cerveau et psycho, le 09/02/2019. Consulté le 04/03/2019. Lien : https://www.cerveauetpsycho.fr/sd/psychologie-comportementale/donner-le-seul-plaisir-qui-ne-sepuise-pas-16010.php.


Sources :

Andreoni J. (1990). Impure altruism and donations to public goods: a theory of warm-glow giving. The economic journal, 100 (401) : 464-477.

Campbell T. et al. (2014). Too much experience : a desensitization bias in emotional perspective taking. Journal of personality and social psychology, 106 (2) : 272-285.

Dunn E.W. et al. (2008). Spending money on others promotes happiness. Science, 319 (5870) : 1687-1688.

Harbaugh W.T. (1998). What do donations buy ? : a model of philanthropy based on prestige and warm glow. Journal of public economics, 67 (2) : 269-284.

Quoidbach J. et Dunn E.W. (2013). Give it up : a strategy for combating hedonic adaptation. Social psychological and personality science, 4 (5) : 563-568.

O’Brien E. et Kassirer S. (2018). People are slow to adapt to the warm glow of giving. Psychological science, 30 (2) : 193-204.

Redden J.P. et Galak J. (2013). The subjective sense of feeling satiated. Journal of experimental psychology : general, 142 (1) : 209-217.

Yang Y. et Galak J. (2015). Sentimental value and its influence on hedonic adaptation. Journal of personality and social psychology, 109 (5) : 767-790.


Source image :

Michael Schwarzenberger – Assorted-colored gift boxes (2014). https://pixabay.com/photos/gift-package-loop-made-christmas-444520/


Pour citer ce billet : « Le bonheur de donner (chronique 91) », par Christophe Rodo. Publié sur Cerveau en argot, le 04/03/2019. Consulté le 17/07/2019. Lien : https://cervenargo.hypotheses.org/2718.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.