Homme devant des peintures

L’absente imagerie mentale (épisode 135)

L’imagerie mentale est la capacité permettant d’imaginer des éléments pour les manipuler mentalement ; c’est en étudiant les personnes qui en sont dépourvues qu’il est possible d’apprendre un peu mieux comment fonctionne cette capacité dans le cerveau.

Si vous avez réussi à visualiser des éléments – presque comme s’ils étaient réellement devant vos yeux – c’est grâce à votre imagerie mentale.

Chronique diffusée le 27 février 2020. L’ensemble des chroniques est accessible sur une playlist dédiée.


Pour aller plus loin :

Sacks O. (1992). L’homme qui prenait sa femme pour un chapeau et autres récits cliniques. Seuil, Paris.


Un autre épisode du podcast en lien :

« La Tête Dans Le Cerveau #112 – L’aliénant félidé ».

« La Tête Dans Le Cerveau #137 – Le complexe quotidien de l’homme sans image ».


Sources :

Charcot J.M. et Bernard D. (1883). Un cas de suppression brusque et isolée de la vision mentale des signes et des objets (formes et couleurs). Le progrès médical, 11 : 1-19.

Farah M.J. (1984). The neurological basis of mental imagery : a componential analysis. Cognition, 18 (1-3) : 245-272.

Farah M.J. et al. (1988). Visual and spatial mental imagery : dissociable systems of representation. Cognitive psychology, 20 (4) : 439-462.

Galton F. et al. (1880). Statistics of mental imagery. Mind, 5 (19) : 301-318.

Kosslyn S.M. (1981). The medium and the message in mental imagery : a theory. Psychological review, 88 (1) : 46-66.

Kosslyn S.M. et al. (1999). The role of area 17 in visual imagery : convergent evidence from PET and rTMS. Science, 284 (5411) : 167-170.

Kosslyn S.M. et al. (2001). Neural foundations of imagery. Nature reviews neuroscience, 2 : 635-642.

Mazard A. et al. (2004). A PET meta‐analysis of object and spatial mental imagery. European journal of cognitive psychology , 16 (5) : 673-695.

Pylyshyn Z.W. (1973). What the mind’s eye tells the mind’s brain : a critique of mental imagery. Psychological bulletin, 80 (1) : 1-24.

Thorudottir S. et al. (2020). The architect who lost the ability to imagine: the cerebral basis of visual imagery. Brain sciences, 10 (2) : 1-15.

Zago S. et al. (2011). Is the Charcot and Bernard case (1883) of loss of visual imagery really based on neurological impairment ? Cognitive neuropsychiatry, 16 (6) : 481-504.

Zeman A.Z.J. et al. (2010). Loss of imagery phenomenology with intact visuo-spatial task performance : a case of ‘blind imagination’. Neuropsychologia, 48 (1) : 145-155.

Zeman A.Z.J. et al. (2015). Lives without imagery – congenital aphantasia. Cortex, 73 : 378-380.


Source image :

Beata Ratuszniak – Man sitting beside painting lot photo (2015). https://unsplash.com/photos/-6mZyblCys4


Pour citer ce billet : « L’absente imagerie mentale (épisode 135) », par Christophe Rodo. Publié sur Cerveau en argot, le 17/03/2020. Consulté le 22/10/2020. Lien : https://cervenargo.hypotheses.org/3382.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.