Lampadaire acec un noeud rouge devant des illuminations

Les béatifiantes fêtes de fin d’année (épisode 160)

Les fêtes de fin d’année pourraient avoir un impact non négligeable sur le bien-être.

La fin d’une année amène souvent son lot de célébration. Quelles revêtent un caractère sacré ou plus symbolique, ces fêtes sont fréquemment l’objet d’un rituel particulier ou d’un habile prétexte pour retrouver amis et famille. Mais clairement, quel est l’impact de ces différentes célébrations sur nous ? Quel est l’impact de cette période sur notre bien-être ?

Chronique diffusée le 24 décembre 2020. L’ensemble des chroniques est accessible sur une playlist dédiée.


Pour aller plus loin :

« Why celebrating Christmas is good for your mental health » par Nilufar Ahmed. Publié sur The conversation, le 11/12/2020. Consulté le 23/12/2020. Lien : https://theconversation.com/why-celebrating-christmas-is-good-for-your-mental-health-151123.


Un autre épisode du podcast en lien :

« La Tête Dans Le Cerveau #82 – L’esprit de Noël ».


Sources :

Baumeister R.F. et al. (2001). Bad is stronger than good. Review of general psychology, 5 (4) : 323-370.

De Rivera J. et Páez D. (2007). Emotional climate, human security, and cultures of peace. Journal of social issues, 63 (2) : 233-253.

Hairon N. (2008). How christmas festivities and pressures can damage health and well-being. Nursing times, 104 (50-51) : 33-34.

Howe G.W. (2002). Integrating family routines and rituals with other family research paradigms : comment on the special section. Journal of family psychology, 16 (4) : 437-440.

Kasser T. et Sheldon K.M. (2002). What makes for a merry christmas ? Journal of happiness studies, 3 (4) : 313-329.

Mutz M. (2015). Christmas and subjective well-being : a research note. Applied research in quality of life, 11 (4) : 1341-1356.

Páez D. et al. (2007). Social sharing, participation in demonstrations, emotional climate, and coping with collective violence after the march 11th madrid bombings. Journal of social issues, 63 (2) : 323-337.

Páez D. et al. (2011). Merry christmas and happy new year ! The impact of christmas rituals on subjective well-being and family’s emotional climate. International journal of social psychology, 26 (3) : 373-386.


Source image :

StockSnap – Noël lumière arbre lampe ruban (2017). https://pixabay.com/fr/photos/noël-lumière-arbre-lampe-ruban-2594038/


Pour citer ce billet : « Les béatifiantes fêtes de fin d’année (épisode 160) », par Christophe Rodo. Publié sur Cerveau en argot, le 28/12/2020. Consulté le 19/06/2021. Lien : https://cervenargo.hypotheses.org/3880.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.