Tulipe rouge au centre d'un champ vert

L’insoustrayante amélioration (épisode 176)

Si pour améliorer quelque chose, il est autant possible d’ajouter que de supprimer certains éléments, le cerveau pourrait ne pas le voir ainsi.

Que cela soit pour tenter d’améliorer un objet, une idée, voire une situation, nous pouvons recourir à une créativité folle afin d’envisager un grand nombre de possibilité de changement. Et si malgré cela, le fonctionnement même de notre cerveau avait tendance, à notre insu, à nous pousser à occulter tout un pan d’amélioration possible ?

Chronique diffusée le 15 avril 2021. L’ensemble des chroniques est accessible sur une playlist dédiée.


Pour aller plus loin :

« Our brain typically overlooks this brilliant problem-solving strategy » par Diana Kwon. Publié sur Scientific american, le 07/04/2021. Consulté le 12/04/2021. Lien : https://www.scientificamerican.com/article/our-brain-typically-overlooks-this-brilliant-problem-solving-strategy/.


Un autre épisode du podcast en lien :

« La Tête Dans Le Cerveau #136 – L’insoupçonnée cécité botanique ».


Sources :

Adams G.S. et al. (2021). People systematically overlook subtractive changes. Nature, 592 : 258-261.

Anderson J.R. (1982). Acquisition of cognitive skill. Psychological review, 89 (4) : 369-406.

Ginossar Z. et Trope Y. (1987). Problem solving in judgment under uncertainty. Journal of personality and social psychology, 52 (3) : 464-474.

Higgins E.T. (1998). Promotion and prevention : regulatory focus as a motivational principle. Advances in experimental social psychology, 30 : 1-46.

Johnson E.J. et al. (2007). Aspects of endowment : a query theory of value construction. Journal of experimental psychology : learning, memory, and cognition, 33 (3) : 461-474.

Kahneman D. (2003). A perspective on judgment and choice : mapping bounded rationality. American psychologist, 58 (9) : 697-720.

Payne J.W. et al. (1992). Behavioral decision research : a constructive processing perspective. Annual review of psychology, 43 : 87-131.

Roese N.J. (1997). Counterfactual thinking. Psychological bulletin, 121 (1) : 133-148.

Wiley J. (1998). Expertise as mental set : the effects of domain knowledge in creative problem solving. Memory and cognition, 26 : 716-730.


Source image :

João Jesus – Mise au point sélective photo d’une fleur de tulipe rouge (2019). https://www.pexels.com/fr-fr/photo/mise-au-point-selective-photo-d-une-fleur-de-tulipe-rouge-2480072/


Pour citer ce billet : « L’insoustrayante amélioration (épisode 176) », par Christophe Rodo. Publié sur Cerveau en argot, le 19/04/2021. Consulté le 19/09/2021. Lien : https://cervenargo.hypotheses.org/3991.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.