Femme tenant un miroir

Le bonheurant autrui (épisode 179)

Voir son visage, même s’en en avoir conscience, pourrait provoquer du plaisir et c’est notamment ce qui pourrait aider à le différencier de celui des autres.

Notre visage est une caractéristique physique qui apparaît centrale afin de nous différencier des autres personnes. Ainsi, reconnaître celui-ci et être capable de l’identifier comme nous appartenant pourrait être un élément important dans le développement de l’image de soi. Cette représentation que nous nous construisons de nous-même et qui nous permet de nous dissocier des autres. La correcte reconnaissance de notre visage comme nous appartenant semble donc essentielle. Mais comment cela se passe au niveau cérébral ? Notre cerveau est-il capable de distinguer notre visage de celui d’autres individus et ceci sans même que nous en ayons conscience ?

Chronique diffusée le 6 mai 2021. L’ensemble des chroniques est accessible sur une playlist dédiée.


Pour aller plus loin :

« Si on se regarde dans le miroir, c’est pour doper notre cerveau à la dopamine », par Margaux Chauvineau. Publié sur Neon, le 26/04/2021. Consulté le 03/05/2021. Lien : https://www.neonmag.fr/si-on-se-regarde-dans-le-miroir-cest-pour-doper-notre-cerveau-a-la-dopamine-576566.html.


Un autre épisode du podcast en lien :

« La Tête Dans Le Cerveau #171 – La morale particularité faciale ».


Sources :

Bola M. et al. (2021). The self-face captures attention without consciousness : evidence from the N2pc ERP component analysis. Psychophysiology, 58 (4) : 1-22.

Bortolon C. et Raffard S. (2018). Self-face advantage over familiar and unfamiliar faces : a three-level meta-analytic approach. Psychonomic bulletin and review, 25 : 1287-1300.

De Greck M. et al. (2008). Is our self based on reward ? Self-relatedness recruits neural activity in the reward system. Neuroimage, 39 (4) : 2066-2075.

Geng H. et al. (2012). Dissociations of subliminal and supraliminal self-face from other-face processing : behavioral and ERP evidence. Neuropsychologia, 50 (12) : 2933-2942.

Keyes H. et al. (2010). My face or yours? Event-related potential correlates of self-face processing. Brain and cognition, 72 (2) : 244-254.

Northoff G. (2016). Is the self a higher-order or fundamental function of the brain ? The “basis model of self-specificity” and its encoding by the brain’s spontaneous activity. Cognitive neuroscience . 7 (1-4) : 203-222.

Northoff G. et al. (2006). Self-referential processing in our brain – a meta-analysis of imaging studies on the self. Neuroimage, 31 (1) : 440-457.

Northoff G. et Lamme V. (2020). Neural signs and mechanisms of consciousness : is there a potential convergence of theories of consciousness in sight ? Neuroscience and biobehavioral reviews. 118 : 568-587.

Ota C. et Nakano T. (2021). Self-face activates the dopamine reward pathway without awareness. Cerebral cortexin press : 1-7.

Schneider F. et al. (2008). The resting brain and our self : self-relatedness modulates resting state neural activity in cortical midline structures. Neuroscience, 157 (1) : 120-131.

Sugiura M. et al. (2000). Passive and active recognition of one’s own face. Neuroimage, 11 : 36-48.

Thiele A. et Bellgrove M.A. (2018). Neuromodulation of attention. Neuron, 97 (4) : 769-785.

Trutti A.C. et al. (2021). A probabilistic atlas of the human ventral tegmental area (VTA) based on 7 tesla MRI data. Brain structure and function, 226 : 1155-1167.

Uddin L.Q. et al. (2005). Self-face recognition activates a frontoparietal “mirror” network in the right hemisphere : an event-related fMRI study. Neuroimage, 25 (3) : 926-935.

Wójcik M.J. et al. (2019). Unconscious detection of One’s own image. Psychological science, 30 (4) : 471-480.

Yankouskaya A. et al. (2017). An anterior-posterior axis within the ventromedial prefrontal cortex separates self and reward. Social cognitive and affective neuroscience. 12 (12) : 1859-1868.


Source image :

Miriam Espacio – Photo de femme tenant un miroir (2019). https://www.pexels.com/fr-fr/photo/photo-de-femme-tenant-un-miroir-2694040/


Pour citer ce billet : « Le bonheurant autrui (épisode 179) », par Christophe Rodo. Publié sur Cerveau en argot, le 10/05/2021. Consulté le 30/11/2021. Lien : https://cervenargo.hypotheses.org/4009.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.