Branche de houx

L’hostile Noël (épisode 226)

Noël par ses décorations, son repas ou ses boissons ne serait pas sans risques.

Qu’il soit présent sur la couronne qui orne votre entrée, sur l’encadrement de vos portes ou en décoration de table, le houx avec ses piquantes feuilles vertes et ses belles baies rouges se doit d’attirer votre attention.

Chronique diffusée le 15 décembre 2022. L’ensemble des chroniques est accessible sur une playlist dédiée.


Pour aller plus loin :

« Fêtes de fin d’année : rappel de nos recommandations », par l’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail. Publié sur ANSES, le 08/12/2020. Consulté le 18/11/2022. Lien : https://www.anses.fr/fr/content/f%C3%AAtes-de-fin-dann%C3%A9e-rappel-de-nos-recommandations.


Un autre épisode du podcast en lien :

« La Tête Dans Le Cerveau #160 – Les béatifiantes fêtes de fin d’année ».


Sources :

Abernethy M.K. et Becker L.B. (1992). Acute nutmeg intoxication. The american journal of emergency medicine, 10 (5) : 429-430.

Alexander R.F. et al. (1948). A fatal case of solanine poisoning. The british medical journal, 2 : 518.

Barceloux D.G. (2009). Potatoes, tomatoes, and solanine toxicity (Solanum tuberosum L., Solanum lycopersicum L.). Disease-a-month, 55 (6) : 391-402.

Brenner N. et al. (1993). Chronic nutmeg psychosis. Journal of the royal society of medicine, 86 (3) : 179-180.

Cushny A.R. (1908). Nutmeg poisoning. Proceedings of the royal society of medicine, 1 : 39-44.

Diaz J.H. (2016). Poisoning by herbs and plants : rapid toxidromic classification and diagnosis. Wilderness and environmental medicine, 27 (1) : 136-152.

Evens Z.N. et Stellpflug S.J. (2012). Holiday plants with toxic misconceptions. Western journal of emergency medicine : integrating emergency care with population health, 13 (6) : 538-542.

Ferner R.E. et Aronson J.K. (2020). Harms and the xmas factor. The british medical journal, 371 : 1-3.

Flam B. et al. (2015). Seizures associated with intentional severe nutmeg intoxication. Clinical toxicology,  53 (9) : 917.

Huntington et Byrne (2021). The holly and the ivy : a festive platter of plant hazards. The british medical journal, 375 : 1-4 .

McMillan M. et Thompson J.C. (1979). An outbreak of suspected solanine poisoning in schoolboys : examinations of criteria of solanine poisoning. The quarterly journal of medicine, 48 (190) : 227-243.

Rodrigues T.D. et al. (1984). Holly berry ingestion: case report. Veterinary and human toxicology, 26 (2) : 157-158.

Slanina P. (1990). Solanine (glycoalkaloids) in potatoes : toxicological evaluation. Food and chemical toxicology, 28 (11) : 759-761.

Stein U. et al. (2001). Nutmeg (myristicin) poisoning – report on a fatal case and a series of cases recorded by a poison information centre. Forensic science international, 118 (1) : 87-90.

Wax P.M. et al. (1999). Should home ipecac-induced emesis be routinely recommended in the management of toxic berry ingestions ? Veterinary and human toxicology, 41 (6) : 394-397.


Source image :

Lum3n – Usine de fruits rouges (2016). https://www.pexels.com/fr-fr/photo/usine-de-fruits-rouges-235311/




Citer ce billet
Christophe Rodo (2022, 15 décembre). L’hostile Noël (épisode 226). Cerveau en argot. Consulté le 27 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/mko5

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.